Lancement du projet TACT

Le projet TACT (Action Transnationale visant à soutenir les personnes victimes de traite bénéficiaires de l'aide au retour volontaire) a débuté le 1er mai 2015. L'objectif est d'améliorer les conditions de retour et de réinsertion des personnes victimes de traite rentrant volontairement depuis l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie et la Pologne vers l'Albanie, le Maroc et l'Ukraine. Des activités visant à renforcer la coopération transnationale entre les pays participants, mais aussi des actions de formation et renforcement des capacités des autorités des trois pays prioritaires seront mises en oeuvre.

Projet co-financé par l'Union européenne 

Le projet CARE prolongé jusqu'en décembre 2015

Le projet CARE propose un accompagnement sur-mesure aux personnes victimes de la traite bénéficiant de l'aide au retour volontaire afin de soutenir leur réinsertion dans leur pays d’origine. Mis en place par l'OIM France depuis septembre 2013, il propose une assistance à 130 personnes victimes de la traite rentrant depuis l'Autriche, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie, la Pologne, le Portugal et le Royaume-Uni. En savoir plus...

Projet co-financé par l'Union européenne  

Réinstallation des réfugiés syriens

Depuis le début de la crise en Syrie, l'OIM est activement impliquée dans les mécanismes de coordination de l'aide humanitaire et met en place, en coopération avec ses partenaires, de nombreux programmes de réinstallation. En savoir plus...

Projet MAGNET II

Le projet MAGNET II s’appuie sur les résultats positifs du projet pilote MAGNET, mis en oeuvre par l’OIM jusqu'en juin 2013. Mis en place depuis le 1er avril 2014, MAGNET II soutiendra dans leur projet de retour à l'emploi 300 ressortissants irakiens rentrant volontairement dans la Région du Kurdistan d’Irak depuis l'Allemagne, la Belgique, la Finlande, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.  En savoir plus...

Projet co-financé par l'Union européenne  

Les enjeux de la migration environnementale

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement 2014, l’OIM publie un numéro spécial de sa lettre d’information sur la migration environnementale consacré aux petits Etats insulaires en développement. Des entretiens avec différents chercheurs, personnalités politiques, représentants des PEID, organisations locales, et même le jeune public, apportent un éclairage sur les différentes problématiques politiques, économiques, sociales et anthropologiques autour du changement climatique et de la migration dans les PEID. En savoir plus...